Bienvenue sur mon blog
  • Accueil
  • > Archives pour septembre 2008

Les vendanges solidaires ont eu lieu ce week-end.
30 septembre, 2008, 12:47
Classé dans : REMERCIEMENTS

stars.jpg  

Voici notre Actrice Edwige Bisouet la photographe, sa fille Bérangère.

 

Bonjour,

Comme vous l’a annoncée notre amie Edwige sur notre site web http://www.elephantblanc.org , la journée des vendanges a été superbe, tant au niveau temps qu’au niveau ambiance et  récolte.

Pour l’instant, une somme a été remise à notre Association grâce aux personnes qui ont participé à un jeu de devinette.

Nous allons donc l’employer à acheter ce dont les enfants auront besoin dès que je serai sur place en Novembre prochain.

Nous remercions chaleureusement la famille Gourdou, Géraldine, Edwige, Bérangère notre photographe et tous les participants de cette journée.

Maintenant, régalez vos yeux …

A bientôt

Honorine Fitte

 

 tableau.jpg     tableauphotospublic.jpg

Edwige et Géraldine préparent notre corner avec expo-photo des enfants de KohKong et le jeu des bouchons

     speachbertrand.jpg edselance.jpg  

Avant d’entamer le déjeuner, Bertrand fait un speach puis passe le micro à Edwige qui a pris le relais pour expliquer à l’assistance notre aide en faveur des orphelins  du Cambodge.

vuegnralechateau.jpg  dej.jpg 

Le déjeuner se déroule dans le magnifique parc du château sous un beau ciel bleu et une jolie musique d’ambiance !

Nous encourageons des personnes qui ont une bonne volonté de ne pas hésiter de nous aider sous quelque forme que ce soit. Toute initiavie sera la bienvenue !

 



Les maisons traditionnelles en bois de Battambang
19 septembre, 2008, 6:16
Classé dans : Art et culture

27.jpg 

Cette maison au milieu de bananiers et palmiers entourée d’une  coursive avec des balustrades un peu plus travaillées que les ordinaires.

Bonjour,

Ces jolies maisons anciennes faites en bois et en bambou, datant du début XXè tendent à disparaître…

Heureusement, pour les maintenir dans la postérité, notre jeune peintre CHUM Channa a su les reproduire grâce à son talent de peintre, d’observateur. Tout au long de ses promenades dans la région de Battambang , il a remarqué ces vieilles maisons habitées par des villageois et a décidé de les peindre.

Ces maisons sont dessinées avec une méticulosité, une finesse, une harmonie de couleurs qui se fond dans la nature. Notre jeune ami a su les mettre en avant, majestueuses dans leur élément naturel, vivantes dans la vie quotidienne…

Je ne peux m’empêcher de vous faire partager ces belles oeuvres que j’ai découvertes grâce au Reyum dont ci-dessous le lien du site web http://www.reyum.org/exhibitions/current_exhibit/current_exhibit.html#A

Si vous désirez consulter tous les dessins de ces maisons, cliquez sur NEXT à partir du n°15 puis vous verrez défiler une par une ces magnifiques aquarelles.

Le REYUM est une Ecole d’art, un Institut culturel issu d’une ONG situé en plein centre de P.Penh. Il est sponsorisé par la Rockfeller Foundation entre autres. Il permet aux jeunes  enfants déshérités de se familiariser avec l’art khmer, de pouvoir apprendre la peinture pendant quatre années. Les enfants se retrouvent à l’Institut régulièrement après l »école http://www.reyum.org/artschool/index.html

Nous remercions ses fondateurs Ly Daravuth et feu Ingrid Moan, une Américaine (un hommage lui est rendu )http://www.reyum.org/media/french_articles/2006_02_02/2006_02_02.html    qui ont contribué ainsi à maintenir et promouvoir les tradition et culture khmère.

CambodgeSoir.info écrit régulièrement des articles sur les expositions au Reyum en Français regroupés ici  http://www.reyum.org/media_france.html    cliquer sur France pour voir la version française

Je décide de mettre un lien permanent du Reyum sur ce blog, regardez à gauche…

…régalez vos sens …!

Cordialement

H.Fitte

30.jpg

Celle-ci, également avec des balustrades travaillées différemment. Le riz a été enlevé de ses écorses et rassemblé en 2 sacs en toile de jute…le reste non encore prêt , étalé sur un tissu bleu.

29.jpg  

Ici, les épis de riz attendent les maîtres de maison …Non, nous ne sommes pas en Normandie !Rire…malgré la ressemblance avec les épis de blé.

35.jpg  

Comme dans tous les villages, les animaux domestiquent courent en toute liberté.

40.jpg 

Celle-ci est une petite maison, pas très haute donc à mon avis, elle est habitée par une petite famille.

39.jpg

Celle-ci est indéniablement pour une famille nombreuse. Vous remarquerez qu’elle est très haute, les colonnes en bois massif sont maintenues par des supports en ciment.

 



KOH DACH, il n’y a qu’une structure de santé sur l’île
7 septembre, 2008, 14:12
Classé dans : cc- KOH DACH - Maternité & dispensaire,REMERCIEMENTS

         kohdach.png 

Voici une vision un peu plus précise pour vous indiquer où se trouve cette île par rapport à Phnom Penh.

Bonjour, 

Je suis heureuse de vous présenter cette île, car notre association Elephant Blanc a déjà oeuvré très récemment (aout 2008) pour venir en aide au dispensaire et à la Maternité. Ceci a pu être fait grâce aux dons du lycée de Coubertin à Meaux (région parisienne).
Nous remercions tous les élèves et personnel enseignant de cet établissement pour l’action qu’ils ont menée durant l’année scolaire 2007-2008 . 

Notre Président fondateur Roger Barthas, revenu récemment de son île chérie Koh Dach nous a gratifié de belles photos. Il s’est chargé de veuiller au bon déroulement des achats de gros et petits matériels pour doter la structure d’un semblant de confort pour les patients, améliorer les conditions de travail, de diagnostics pour le personnel médical…vous verrez les photos ci-dessous. 

Cette structure composée de 2 bâtiments que nous pouvons qualifier de dispensaire/généraliste (bât 1) et la Maternité (bât 2, en rose).

Je profite pour vous annoncer également qu’en Novembre prochain, je vais partir avec un médecin (pédiatre) le Dr Saint-Georges qui va passer quelques semaines au Cambodge afin de venir en aide à quelques hôpitaux. 

Nous avons prévu de passer deux jours à Koh Dach pour examiner les nouveaux-nés, y apporter les soins et subvenir aux besoins identifiés : laits maternisés en cas de naissance avant-terme par exemple. 

Dans son programme d’aide, le Dr Saint-Georges inclut également des phases de formation médicale pour les infirmiers concernant les soins et l’hygiène mère/nouveau-né. 

Je ne manquerai pas de vous tenir au courant de nos démarches sur place ainsi que de nos actions futures. 

Bien cordialement à tous

Honorine Fitte 


  darainfirkdachcamion.jpg     
Voici notre équipe de choc (Roger, Vanna son épouse, le chauffeur du camion loué et l’infirmier Dara anglophone) prête à charger le camion d’un générateur  que Roger a acheté grâce aux dons du lycée de Coubertin ainsi que divers matériel pour le dispensaire de Koh Dach. Le bâtiment sur la photo est celui des consultations généralistes. Nous pourrions envisager de le repeindre, comme l’a été la maternité.

 kdachmercieb1.jpg kdachmercieb.jpg 

Voici une partie des dons d’Elephant Blanc…

 clicclakaccouchment.jpg 

Et voilà, clik clak …l’accouchement en direct ! Vous remarquerez que le bébé est posé à même sur un morceau de plastic en fait une toile cirée  et la maman très mal installée. Nous pensons régler cette question dans les semaines qui viennent.

kdachfour.jpg       

Ci-dessus, la sage femme est ravie de recevoir un four de stérilisation. Des nattes, oreillers , moutiquaires, lit ont  été achetés ainsi qu’un ventilateur et fauteuil roulant.

mercignrateur.jpg         

Voici le mot de remerciement de la part du personnel soignant à l’Eléphant Blanc. Le générateur  été acheté pour satisfaire les besoins en eau et en électricité car beaucoup d’ accouchements sont nocturnes.  

motmerci.jpg   

Le mot de remerciements du personnel hospitalier à notre association Elephant Blanc.



« Sensations à Koh Dach », titre de ma poésie
7 septembre, 2008, 14:11
Classé dans : cc- KOH DACH - Maternité & dispensaire

 approchebac1.jpg 

Voici le bac qui approche de la rive pour nous amener à Koh Dach, l’île de la soie.

Bonjour,

Je ne peux évoquer Koh Dach, la Belle île, nichée au milieu du Mékong, située à une quinzaine de kilomètres de Phnom Penh sans une certaine sensibilité décrite par une poésie.

Je vous fais partager ci-dessous ces descriptions, sensations et mots qui me sont propres .

Bonne lecture…

KOH DACH, c’est un endroit où le temps ne s’écoule pas………on vit au rythme
des chants de cigale, des passages des habitants à vélo ou en moto….des
vendeuses de soie marchant le long des petites routes, des tisserandes qui se reposent après le déjeuner , sous leur jolie maison en bois, de quelques personnes âgées qui se font masser par leur proche sur un lit khmer en bois (le kda ngeur), près de leur outil de travail car il faut savoir qu’à Koh Dach, presque tous les habitants sont des tisserands…d’où le nom de l’île de la soie.

Le Cambodge étant réputé le pays où la soie est la plus belle de toute l’Asie.

Koh Dach situé à quelques petits kms de la capitale Phnom Penh est un endroit
plein de charme. C’est paisible, soyeux comme le bruit des feuilles lorsque la brise omniprésente nous arrive à l’ombre d’un arbre ou assis sous des maisons anciennes en bois (ptèsch tcheu borane) à grignoter le noyau d’une mangue déjà bien entamée et où votre regard s’arrête très souvent sur les belles couleurs de soie encore étendue sur le bois du métier à tisser.
Cette vue colorée repose et rend ce moment magique, hors du temps !

Même son accès est authentique car il faut encore prendre le vieux bac pour
traverser le Mékong (10mn) , cela nous donne la vision du film « l’Amant »
autobiographie écrite par Marguerite DURAS lorsqu’elle a rencontré son riche amant chinois sur le bac vietnamien en traversant le Mékong.

Koh Dach signifie l’Ile (Koh) détachée (dach), détaché de tout, de la terre, du temps, du brouhaha de Phnom Penh.

Honorine Fitte

miarrivebacblog.jpg   arrivebac.jpg 

Le bac arrive et nous allons partir , les voitures se mettent en rang d’arrivée, les motocyclistes, les passants…toute une population qui se rend sur l’île.

 mekong.jpg    organisationdescentedubac.jpg  

Voici le Mékong, très calme…puis à l’approche de l’arrivée à Koh Dach, un petit remue-ménage pour essayer de passer rapidement avant le démarrage des voitures

tisserande.jpg 

Voici ce que vous trouvez sous chaque maison, une tisserande toujours au travail, elle tisse la soie.



Le Cambodge échappera-t-il au réchauffement climatique ?
5 septembre, 2008, 12:02
Classé dans : Actualités..Brèves..News

semaineenvironnement.jpg

Bonjour,

La semaine prochaine (du 15 au 20/09) aura lieu une conférence sur le réchauffement climatique au Cambodge.

Durant ces 3 jours, le Pr Lek Sovan, Français d’origine cambodgienne donnera une conférence sur les causes et les effets du réchauffement climatique, au côté de Bernard Seguin, directeur de recherche au sein de l’unité Agroclim de l’Inra d’Avignon, à l’Institut de technologie du Cambodge, à Phnom Penh.

Il va parler entre autres du niveau de l’eau dû à des précipitations détraquées ces dernières décennies par l’abus de toutes sortes de pollution : atmosphérique, économique et exhorte à diminuer les gaz à effet de serre.

Dans le journal ka-set.info de ce jour, le professeur nous explique très bien le vrai problème et surtout les conséquences que cela va entraîner pour le Cambodge.  Le pays des lacs notamment le lac Tonlé Sap surtout le plus grand de l’Asie, réputé comme le plus poissonneux du monde et qui rejoint le Mékong lors de la période des moussons à cause de la montée des eaux. Là, nous sommes en pleine saison des pluies.

Je note au passage que c’est une excellente interview, très intéressante et je vous invite à la  lire entièrement si vous avez le temps.

http://ka-set.info/actualites/environnements/cambodge-rechauffement-climatique-climat-changement-lek-sovan-environnement-080905.html

Bonne lecture.

Honorine Fitte

tonlsapbis.jpg©H.Fitte

J’ai pu photographier le lac Tonlé Sap près de Siemreap (capitale de nos temples d’Angkor) car son courant remonte de Phnom Penh jusqu’à Siemreap.

johnvink.jpg© John Vink / Magnum

 



Recensement au Cambodge
5 septembre, 2008, 12:00
Classé dans : A. GEOGRAPHIE & HISTOIRE

foulemoto.jpg

…beaucoup de 2 roues dans les rues de Phnom Penh.

Bonjour,

 Voici les nouveaux chiffres de la population cambodgienne au Cambodge d’après le dernier recensement, 13,4 millions d’âmes . Il en est ressorti un accroissement de 2,5 millions en 10 ans.

Nous avons remarqué une évolution d’habitants qui émigrent de plus en plus de la campagne vers les villes de 17,6% à 19,4% soit une augmentation de 1,8 %.

Les Cambodgiens représentent ainsi 2,3% de la population de l’Asie du Sud-Est.

source : http://www.cambodgesoir.info/content.php?itemid=34613&p

A bientôt

Honorine Fitte



Les enfants oubliés …

centredechomchau.jpg©H.Fitte

Nous pénétrons dans l’enceinte du Centre de Rééducation de jeunes délinquants mineurs de Chom Chau .

Bonjour,

 Je vous ai promis de vous en parler ici sur ce blog, voici chose faite !

Après maints passages dans des divers orphelinats au Cambodge durant tout le mois de juin dernier, j’ai eu vent d’un Centre de Rééducation de jeunes délinquants mineurs (de 12 à 17 ans) situé près de l’aéroport de Pochentong à Chom Chau.

Ma curiosité et mon sens maternel (souvent lié à la compassion khmère, fruit de notre religion bouddhiste) m’ont poussée à demander l’autorisation auprès des instances gouvernementales cambodgiennes pour aller visiter cet endroit. Autorisation accordée grâce à une dame responsable au Ministère des affaires sociales Mme Vadei et surtout à mon amie Kanha et son époux. Je les remercie vivement.

La surprise mêlée à la compassion, la révolte aussi pour ces jeunes, victimes de la société khmère m’ont conduite à agir, et agir afin d’aider ces pauvres gamins illettrés complètement perdus, abandonnés de tous (aucune ONG digne de ce nom ne s’est jamais déplacé pour leur rendre visite ni leur apporter une quelconque aide sous forme d’hygiène ou nourriture).

Nous sommes allés là-bas en milieu d’après-midi, afin de leur apporter un goûter composé d’un sandwich et d’une boisson rafraîchissante (je note au passage que ce petit geste anodin de notre part est un grand luxe pour ces pauvres gamins).

Nous leur avons aussi distribué à chacun un stylo, un petit carré de serviette acheté rapidement sur un marché et un peu d’argent pour les réconforter.

Ces garçons (il n’y a pas de fille) sont d’anciens enfants des rues de Phnom Penh qui ont commis de petits larcins ,  se sont faits attraper puis corrigés et ramenés à ce Centre. Certains se sont déjà drogués en respirant de la colle, etc…tous sont illettrés ! donc impossible de leur faire suivre une formation qui requiert de l’écriture.

Ils participent à cultiver le potager, faire la culture des champignons (pleurottes) pour les vendre au marché d’à côté qui leur rapporte 0,50 $/kg, il faut quelques jours pour récolter 1 kilo.

Ma réaction à la première vue est la pitié . On observe aucune expression dans leur regard (quand ils osent vous regarder car la plupart du temps ils baissent la tête en signe de respect ! ou plutôt ils fixent le sol) , aucun espoir, aucun sourire (contrairement à nos orphelins de Koh Kong), aucune plainte non plus ! Le néant ! puis au fur et à mesure, après la distribution des sandwichs, nous avons remarqué quelques sourires et petits bavardages. Nous leur avons posé quelques questions usuelles du genre : « est-ce que c’est bon ? » la réponse : – Oh oui, on n’a jamais mangé de chose aussi bonne ! » fin de citation .

Quoi penser ? quand un gamin d’une quinzaine d’années vous dit cela ? Vous continuez les questions :  » ça fait longtemps que vous êtes là ?…- « un an », fut la réponse, parfois 2 ans, etc…. « qu’avez-vous fait pour être ici ? » - »j’ai volé pour manger et on m’a attrapé » fut la réponse. Et ainsi de suite…

Après la distribution de menus présents, nous sommes allés visiter les locaux et voir la culture des champignons ensuite l’heure du dîner est arrivée assez rapidement (on dîne vers 18h au Cambodge).

Encore une grosse surprise ! nous avons voulu voir comment se déroule le dîner….comme dans des cantines, chacun s’installe sur un banc et hop il n’y a pas d’assiette, on leur a servi une espèce de soupe de riz où flottaient quelques morceaux de légumes et viandes (mixture peu appétissante) dans des petites bassines de ménage en plastique comme une écuelle pour chiens et chats !

Là, mon coeur a été touché de plein fouet, j’en étais toute bouleversée ! Je me suis promise de faire quelque chose pour ces enfants. Ils n’occupent l’attention de personne, il n’est pas possible de laisser les choses en l’état.

Avant de les quitter, je leur ai promis de revenir les voir et leur apporter mon aide puis je leur ai posé une dernière question pour savoir ce qui pourrait leur faire plaisir. L’un d’eux s’est levé respectueusement et a demandé : de la lessive, du savon et surtout du riz car le gros problème est le manque de nourriture malgré les rations qui leur ont été attribuées par le gouvernement qui  restent très insuffisantes pour des enfants en pleine croissance !

Je retourne au Cambodge en Novembre prochain, j’irai les revisiter pour leur apporter ce qu’ils m’ont demandé (peu de choses à vrai dire : savon, lessive, riz ) car l’association ELEPHANT BLANC a décidé de leur venir en aide.

Je souhaite leur apporter un peu plus que cela…vos dons si minimes soient-ils seront les bienvenus !

Avec tous, mes remerciements par avance .

p1010669.jpg©H.Fittep1010671.jpg©H.Fitte

Nous nous sommes arrêtés en chemin pour acheter des sandwichs (une cinquantaine) et boissons fraîches pour le goûter des enfants.

p1010672.jpg©H.Fitte 

L’écriteau est à peine lisible

p1010681.jpg ©H.Fitte p1010684.jpg ©H.Fitte  

A notre arrivée, nous les avons trouvés tous par terre en train d’écouter sagement et respecteusement les conseils du directeur, je qualifie plutôt de séance de rééducation.

p1010709.jpg ©H.Fittep1010725.jpg ©H.Fitte

Le Directeur du Centre a réuni tous les enfants dans le réfectoire pour que recevoir leur goûter.

p1010704.jpg ©H.Fitte p1010707.jpg ©H.Fitte  

Mon amie, Kanha s’apprête à distribuer les boissons stockées dans la glacière et nous allons l’aider à distribuer le reste de ce que nous avons apporté. Je fais une brève présentation de notre association Elephant Blanc .

p1010723.jpg ©H.Fitte p1010721.jpg©H.Fitte 

Nous continuons la distribution des stylos bille …

  p1010719.jpg ©H.Fittep1010715.jpg ©H.Fitte 

Mme Vadei (sous-secretaire d’etat au Ministere des affaires sociales) a apporté aussi sa contribution (friandises cambodgiennes) et moi, je leur donne des serviettes.

p1010718.jpg © H.Fittep1010713.jpg©H.Fitte 

Distribution de sandwichs…les meilleurs du monde pour eux !

p1010712.jpg ©H.Fitte p1010738.jpg©H.Fitte

p1010739.jpg © H.Fitte

Lors du dîner, vous remarquerez les bassines-écuelles dans lesquelles ils essaient de piocher quelques morceaux de viandes qui flottent dans leur mixture de soupe de riz ! Je continue ma distribution de quelques billets à chacun d’entre eux.

casier.jpg ©H.Fitte

Nous visitons le dortoir avec des casiers . Le directeur leur a inculqué le rangement de leurs effets personnels. Ce n’est pas une mince affaire de leur faire comprendre cela . En effet,  ils n’ont jamais connu de rangement car ayant toujours vécu dans les rues.

 visite.jpg ©H.Fittevisite2.jpg ©H.Fitte

Nous visitons avec le directeur les pièces laissées à l’abandon pour l’instant (ce sont des salles de classe). Etant donné leur illétrisme, aucune formation n’a pu être envisagée…

locauxvides.jpg ©H.Fitte

la classe malheureusement vide et innoccupée !

 p1010743.jpg © H.Fittep1010744.jpg ©H.Fitte

La culture des champignons….

p1010746.jpg ©H.Fitte

…ne peut se faire que dans des pièces absolument sombres, le responsable a soulevé la bâche pour nous montrer comment ils les cultivent.

p1010733.jpg©H.Fitte 

Voici leur lit, remarquez leur oreiller sans taie complètement noire en haut sous la couverture rose . Ils dorment par deux sur ce lit de fortune.

 p1010702.jpg ©H.Fitte p1010701.jpg©H.Fitte

Ici c’est le jardin, ce jeune a la responsabilité des plantes fleuries, d’autres un peu plus haut celle du potager .

Nous allons donc terminer ici sur une note verte, couleur de l’Espoir…nous leur souhaitons un avenir pas très rose malheureusement mais avec un peu d’espoir peut-être grâce à nos visites régulières car tant que je serai sur place, je compte les visiter tous les 15 jours en leur apportant de quoi se nourrir un peu mieux qu’à l’ordinaire et surtout leur donner cet espoir qu’ils ne seront pas oubliés grâce à nous tous, à VOUS tous ! Merci encore pour eux !

 


les papillons jaunes |
Ménage, Repassage, garde d'... |
Fédération Régionale des MJ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nous les retraités (ées) CG...
| 4L TROPHY 2009 - Tech de Co...
| Association des Résidents d...