Bienvenue sur mon blog
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2008

Du nouveau pour les adoptions en France…1ère mission : Phnom Penh.
29 juillet, 2008, 9:37
Classé dans : Actualités..Brèves..News

Chumreap suor,

Notre  secrétaire d’état chargée des affaires étrangères et des droits de l’homme Rama Yade va présenter le 21 aout prochain avec Nadine Morano, secrétaire d’état chargée de la famille des mesures pour faciliter des adoptions en France et à l’étranger.

Il y aura une mise en place d’un réseau de volontaires calqué sur le « peace corps », cette agence américaine créée en 1961 par le Président J. Kennedy pour des missions humanitaires.

D’après l’annonce de Rama Yade, une première mission va partir à Phnom Penh dès le mois prochain…voilà de quoi donner l’espoir à certains futurs parents adoptants.

Vous pouvez lire entièrement les articles dans le Figaro, CambodgeSoir.info…

Bonne lecture.

A. Honorine Fitte

Le Figaro a écrit :

Du nouveau pour les adoptions en France...1ère mission : Phnom Penh. dans Actualités..Brèves..News ed3204fe-5c6f-11dd-bb16-5557725a28f2

Nadine Morano, secrétaire d’Etat à la Famille, et Rama Yade, aux Droits de l’Homme présenteront le 21 août des mesures pour faciliter l’adoption en France et à l’étranger. Elles en dévoilent déjà l’essentiel.

coeur- dans Actualités..Brèves..NewsA l’étranger, créer des «Peace Corps» à la française :D ans un entretien au Parisien/Aujourd’hui en France, la secrétaire d’Etat chargée des Affaires étrangères et des Droits de l’Homme, Rama Yade annonce la création, dans le domaine de l’adoption internationale, d’un réseau de volontaires semblable à celui des «Peace Corps». Cette agence américaine créée en 1961 aux Etats-Unis par le président Kennedy est composée de volontaires pour des missions humanitaires d’une durée de 27 mois.

 http://www.lefigaro.fr/politique/2008/07/28/01002-20080728ARTFIG00204-adoption-les-pistes-du-gouvernement-.php

CambodgeSoir.info a écrit :

Des volontaires français pour favoriser l’adoption au Cambodge

Rama Yade, secrétaire d’Etat chargée des Affaires étrangères et des droits de l’homme, est déterminée à accélérer les procédures d’adoption internationale. Elle a choisi le Cambodge pour inaugurer le lancement d’un nouveau programme…..

http://www.cambodgesoir.info/content.php?itemid=34351&p=

 

 

 



Preah Vihear – Succès de la réunion bilatérale à Siemreap
29 juillet, 2008, 9:16
Classé dans : Divers

Preah Vihear - Succès de la réunion bilatérale à Siemreap dans Divers ff72c1b3f2acb1dfbd8aa7d6f60b38ac

©Jo Pyres – la Merveille des merveilles – Preah Vihear.

Chumreap suor, 

Des troupes armées des deux côtés des frontières Khmère-thaie campent toujours au pied du temple khmer du XI è S. Preah Vihear en attendant les débouchés de la réunion bilatérale du 28.7 à Siemreap.

Finalement à la suite de ces discussions qui ont duré 12 heures, un accord est prévu pour le redéploiement de ces troupes.

Nous espérons ainsi que chacune des deux parties respectera ses engagements pour le futur et surtout que le Cambodge ne sera pas trop lésé « comme d’habitude ».

Ci-dessous, les articles de CambodgeSoir.info et ka-set.info

Bonne lecture.

Ka-set a écrit :
Cambodge-Thaïlande : la détente amorcée avec l’annonce du retrait de leurs troupes de Preah Vihear

Par Chheang Bopha, Lach Ratana et Laurent Le Gouanvic
Convertir en PDF Version imprimable Suggrer par mail
29-07-2008
Thaïlandais et Cambodgiens auront fait durer le suspense, tout au long de la très attendue rencontre entre les ministres des Affaires étrangères des deux pays, organisée lundi 28 juillet à Siem Reap au Cambodge et consacrée au règlement du différend qui oppose la Thaïlande au Cambodge sur la zone frontalière de Preah Vihear. Peu de choses auront filtré des douze heures de discussions qui se tenaient dans les salons feutrés d’un palace de la cité des temples d’Angkor, avant une tardive conférence de presse au cours de laquelle le nouveau chef de la diplomatie thaïlandaise Tej Bunnag et son homologue Hor Namhong ont manifesté clairement leur volonté commune de régler ce conflit « sur un plan bilatéral et de manière pacifique », en commençant par un retrait des troupes armées des deux royaumes de la zone contestée. Les propositions des deux diplomates devront désormais être étudiées par leurs gouvernements respectifs et discutées au cours d’une série de rencontres ultérieures, mais le processus de règlement par la négociation est en marche.

…..

http://ka-set.info/actualites/pouvoirs/cambodge-actualite-politique-preah-vihear-frontiere-thailande-siem-reap-conflit-dispute-080728.html  
****************************************

CambodgeSoir a écrit :

 

Succès de la réunion sur Preah Vihear : retrait des troupes envisagé

28-07-2008

con_fax dans Divers

edit emailButton

email

Un accord pour le redéploiement des troupes en dehors du site de Preah Vihear. C’est ce qui est finalement sorti des 12 heures de réunions à Siem Reap entre les deux ministres des affaires étrangères, le Thaïlandais Tej Bunnag (notre photo) et le Cambodgien Hor Nam Hong.

C’est donc sur cette bonne nouvelle que s’est achevée, ce soir 28 juillet à 22 heures, la réunion entre les deux ministres d’Etat. « Nous nous sommes mis d’accord pour proposer à nos gouvernements respectifs le redéploiement des troupes militaires en dehors de la zone contestée, soit autour de la pagode, mais également en dehors du temple de Preah Vihear lui-même », a expliqué à la poignée de journalistes encore présents le ministre cambodgien des Affaires étrangères, sans pour autant donner de date à ce retrait.
« Le retrait des troupes ne pourra se faire que si le gouvernement l’approuve », a déclaré de son côté le ministre thaïlandais des Affaires étrangères Tej Bunnag.

http://www.cambodgesoir.info/content.php?itemid=34345&p=

 



Koh Kong ne sera pas little Hong Kong
29 juillet, 2008, 8:38
Classé dans : b. KOH KONG-Orphelinat & Hopital

Bonjour,

Le Roi-père,  SM Norodom Sihanouk s’oppose aux projets de l’ex-premier ministre thailandais Thaksin Shinawatra (milliardaire) de vouloir faire de notre petite ville de Koh Kong un little Hong Kong, ex-colonie anglaise devenue chinoise depuis 1997.

 Il y a eu une rencontre entre le premier ministre Hun Sen et Mr T. Shinawatra en avril dernier et les deux hommes ont discuté du futur projet de développement de Koh Kong.

A cela, le Roi-père SM Norodom Sihanouk s’y oppose….

Vous trouverez ci-dessous ses propos dans le journal cambodgeSoir.info

Bonne lecture.

L’ex premier ministre thaïlandais a l’intention de construire un complexe touristique d’envergure sur l’île cambodgienne.

Koh Kong ne sera pas little Hong Kong dans b. KOH KONG-Orphelinat & Hopital koh%20kong L’île de Koh Kong. ©C.M.

Le roi-père s’oppose au projet de développement à Koh Kong par Thaksin Shinawatra et un groupe d’hommes d’affaires de la péninsule arabique, a-t-il indiqué dans un message diffusé sur son site Internet officiel.

« Notre grande voisine, la Thaïlande, a depuis des lustres convoité Koh Kong, affirme Norodom Sihanouk, qui rappelle que lui-même « eut à lutter très durement contre l’expansionnisme thaïlandais » entre les années 1940 et 1960.

L’ex premier ministre thaïlandais, qui fait l’objet de poursuites judiciaires dans son pays, est qualifié de « crésus » « fabuleusement riche » disposant de « moyens financiers colossaux ».

Le projet de Thaksin Shinawatra avait été révélé en avril par l’hebdomadaire thaïlandais « Matichon ». Selon le « Bangkok Post » du 1er mai, l’ancien chef du gouvernement aurait l’intention de faire de Koh Kong « un nouvel Hong Kong. »

Le premier ministre Hun Sen aurait accepté le projet à l’occasion d’une rencontre entre lui et Thaksin Shinawatra à Phnom Penh, autour d’une partie de golf début avril.

En Thaïlande, le projet de développement de Koh Kong est également critiqué par l’opposition, qui accuse le gouvernement Samak d’avoir cédé au Cambodge sur le dossier de Preah Vihear pour faciliter les affaires personnelles de l’ex-premier ministre.
 http://www.cambodgesoir.info/content.php?itemid=34343&p=



…Elections : premiers résultats…
28 juillet, 2008, 10:10
Classé dans : Divers

Elections legislatives Cambodge -
Phnom Penh, le 27 juillet 2008. Le dépouillement des urnes se poursuit
© John Vink / Magnum

Bonjour,

  »Premiers résultats, premières plaintes », titre ainsi notre ka-set.info

Le scrutin n’est pas tout à fait terminé , les résultats provisoires commencent à tomber et les plaintes avec !

Apparemment, comme d’habitude c’est toujours le PPC (parti du peuple khmer) qui est en tête et comme d’habitude le principal parti opposant , cette année c’est PSR (parti Sam Rainsy) se plaint des irrégularités.

,sand » size= »4″>Bonne lecture !

 

Par La rédaction de Ka-set du  28-07-2008 :
Le PPC caracolerait en tête sur fond de mécontentement lié à de nombreuses impossibilités à voter

     
 

Cambodge - élections législatives - Hun Sen © John Vink / Magnum
Takhmau (Kandal), le 27 juillet 2008. Dimanche matin, Hun Sen souriait aux photographes, assuré de la victoire de son parti, le PPC
© John Vink / Magnum

Les premiers résultats provisoires, partiels et province par province, qui commençaient à tomber dimanche 27 juillet dans la soirée donnaient sans surprise la victoire au Parti du peuple cambodgien (PPC) du Premier ministre Hun Sen. Et celle-ci s’annonce absolument écrasante. Le Parti Sam Rainsy (PSR) se maintiendrait, loin derrière, comme principal parti d’opposition. Autres formations qui obtiendraient des représentants à l’Assemblée nationale, le Parti des droits de l’Homme, le Parti Norodom Ranariddh et le Funcinpec, qui se partagent des miettes. En attendant les scores définitifs enregistrés par chaque formation en lice, électeurs, organisations et partis politiques ont commencé à dénoncer de nombreuses irrégularités venues entacher le déroulement du scrutin. Au coeur des récriminations, l’impossibilité pour nombre de Cambodgiens de voter. Personnel électoral trop pointilleux, ou encore manoeuvres du parti au pouvoir, comme le dénonce notamment le PSR ? Retour sur cette journée électorale.

Des élections calmes et tranquilles
Les Cambodgiens qui ont pu repartir le doigt bleu indigo confiaient la plupart du temps avoir voté « plus facilement » qu’à l’habitude. Le Premier ministre Hun Sen, qui votait dans le centre de pédagogie de Kandal, s’est réjoui devant les journalistes de la bonne ambiance qui prévalait pour ces élections.

Le chef de la délégation d’observateurs japonais, M. Kimura, partageait cette bonne impression. « Les Cambodgiens étaient nombreux à faire la queue ce matin devant les bureaux de vote, ce qui montre qu’ils sont confiants dans ce scrutin. »

Benny Widyono, ancien représentant au Cambodge du Secrétaire général des Nations unies venu observer le déroulement des élections, n’hésitait pas quant à lui à dire que la société cambodgienne était devenue mature, et en voulait pour preuve le fait que le Premier ministre soit allé voter sans s’entourer d’un service de sécurité. « C’est un progrès ! », s’enthousiasmait-il, citant la bonne santé économique du pays, l’émergence d’une société civile et d’une classe moyenne, et le développement de l’éducation.

Dans une conférence de presse donnée en fin de journée, le Comité national électoral (CNE) s’est également dit satisfait du bon déroulement du scrutin. Il a indiqué que les 15 225 bureaux de vote ouverts au Cambodge avaient tous réceptionné à temps le matériel de vote et pu fonctionner normalement.

Déboires d’électeurs
Dans un bureau de vote installé au Wat Botum, à Phnom Penh, une électrice s’époumone et insulte à tout-va. Son nom ne figure pas sur les listes électorales et on lui fait comprendre qu’il n’y a rien à faire. « Rentrez chez vous ! », lui conseille un employé électoral, alors que la quadragénaire décide de faire le planton et de vider sa colèr

….  http://ka-set.info/actualites/pouvoirs/cambodge-actualite-elections-legislatives-estimations-080727.html

 

*****

Voici, l’article ci-dessous paru dans le journal « le monde » la nuit dernière…

Des partisans du Parti du peuple cambodgien en campagne, le 25 juillet 2008.

Reuters/ADREES LATIF

Des partisans du Parti du peuple cambodgien en campagne, le 25 juillet 2008.

Au pouvoir depuis plus de 20 ans, le Parti du peuple cambodgien (PPC) n’a pas fait durer le suspense. Dimanche 27 juillet, il a annoncé sa victoire aux législatives avant même la fin du dépouillement.
« Nous avons remporté l’élection », a déclaré à l’AFP Khieu Kanharith, porte-parole du parti. Il a ajouté que le PPC n’était pas encore en mesure de donner des chiffres précis sur l’étendue de cette nouvelle victoire électorale. « Nous sommes en tête dans la plupart des provinces » du Cambodge, a-t-il affirmé.  Il a prédit que le PPC contrôlerait au moins 91 des 123 sièges de la prochaine assemblée, selon un décompte provisoire du parti.  La Commission électorale a indiqué que, selon des résultats partiels, le parti était largement en tête dans au moins 5 des 24 provinces du royaume, avec des scores oscillant entre 62 % et 76 %.

SUR LE MÊME SUJET

 

Elections législatives, Cambodge

Portfolio Les Cambodgiens aux urnes

Cadrage Résignés, les Khmers attendent la victoire de Hun Sen

Profil Hun Sen, nationaliste khmer et « animal » de pouvoir

Portrait L’itinéraire ordinaire d’une survivante khmère

Reportage Les « champs de la mort » d’un régime sanglant

Edition abonnés Fiche pays : Cambodge

 

Il disposait de 73 députés dans l’Assemblée nationale sortante. Le PPC cherche à accroître sa majorité au Parlement pour être en mesure de former seul un gouvernement.  En 2003, le Cambodge s’était retrouvé dans une impasse politique pendant près d’un an alors que les discussions s’éternisaient pour former un gouvernement de coalition entre le PPC et les royalistes du Funcinpec.

L’opposant Sam Rainsy a fait état d’irrégularités électorales à Phnom Penh, où, selon lui, « 200 000 personnes » n’ont pu voter, leurs noms ayant disparu des listes. L’accusation a été rejetée par le parti au pouvoir.

NOUVELLE VICTOIRE POUR HUN SEN

La campagne a été marquée par de brusques tensions frontalières avec la Thaïlande. Selon des analystes, le PPC a certainement tiré profit de la ferveur nationaliste générée par la crise avec Bangkok dans une zone contestée près du temple de Preah Vihear, au nord, où des milliers de soldats thaïlandais et cambodgiens restent mobilisés. Des négociations bilatérales sont prévues lundi à ce sujet. Le premier ministre Hun Sen, au pouvoir depuis 1985, dervait être reconduit. Dès 2007, il avait annoncé qu’il serait candidat à sa propre succession « jusqu’à l’âge de 90 ans ». Agé de 56 ans, il a réussi à écarter ses rivaux et à minimiser tant les royalistes que l’opposition du Parti Sam Rainsy, dont les résultats aux élections pourrait être faibles. Ancien Khmer rouge, il s’était ensuite retourné contre le mouvement d’inspiration maoïste, chassé du pouvoir en 1979 par des troupes vietnamiennes d’invasion après un génocide ayant fait près de deux millions de morts. Le PPC, installé au pouvoir par les Vietnamiens, a depuis abandonné l’idéologie communiste pour épouser un libéralisme économique débridé.

 http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2008/07/27/cambodge-sans-surprise-le-parti-au-pouvoir-revendique-la-victoire_1077718_3216.html

 



Aujourd’hui, journée d’élections, on vote…
27 juillet, 2008, 8:07
Classé dans : Divers

Parti Sam Rainsy - Phnom Penh - Cambodge - Legislatives 2008 © John Vink / Magnum
Phnom Penh, le 25 juillet 2008. Militants du Parti Sam Rainsy lors d’un défilé
le dernier jour de campagne électorale
© John Vink / Magnum

Bonjour,

En cette journée mémorable pour la plupart des Cambodgiens , en ce 27 juillet 2008, vous l’avez compris, c’est le jour J ! Tout le monde aux urnes !

Je vais essayer de vous présenter un peu la topographie du visage politique cambodgien : 5 partis se disputent les chers bulletins :

- PPC (parti du peuple cambodgien ou CPP (en version anglophone), le parti de la majorité
- PSR (parti Sam Rainsy) , parti opposant ayant comme leader SAM Rainsy

-PNR (parti Norodom Ranaridh), parti constitué par le prince en personne, ancien leader du Funcipec

- FUNCINPEC, parti ayant comme Président KEO PuthReasmey

- Parti des droits de l’homme, ayant  comme Président KHEM Sokha

Lequel va l’emporter?… nous le saurons dans moins de 24 heures !

Voici le lien  sur le site de ka-set.info

http://ka-set.info/actualites/pouvoirs.html

@ bientôt



Preah Vihear, les temples de la discorde entre le Cambodge et la Thailande
27 juillet, 2008, 8:01
Classé dans : Divers

Cambodge - Preah Vihear - bonzes - bouddhisme © John Vink / Magnum
© John Vink / Magnum

Bonjour,

Tout est dans le titre !

Vieux débat datant depuis plus de 46 années (depuis 1962).

« Nous, Khmers d’Angkor, comme aiment le rappeler souvent nos Cambodgiens, Preah Vihear nous appartient depuis des lustres »…

En raison des guerres successives depuis plusieurs siècles, chacun des 2 pays campe sur sa position à savoir être le propriétaire desdits temples, mais, car il y a un MAIS, n’est-ce pas… En ce mois de juillet 2008, exactement le 8 juillet dernier, les instances internationales de la Haye et l’Unesco ont décrété que les fameux temples de Preah Vihear appartiennent à l’Etat khmer.

Ainsi les dés sont jetés ! Pourquoi encore revendiquer ce qui n’est pas à soi malgré la justice internationale et l’Histoire ?

Néanmoins, une réunion bilatérale aura lieu le 28 juillet (demain) entre les deux ministres des affaires étrangères des deux pays…à suivre !

Si ces débats vous passionnent, voici quelques liens pour votre compréhension.

Bonne lecture !

A. Honorine Fitte
- A propos des tensions entre le Cambodge et la Thaïlande

Par Raoul Marc Jennar, docteur en études khmères   
Convertir en PDF Version imprimable Suggrer par mail
25-07-2008
Le Dr Raoul Marc Jennar reprend la liste des accords, traités et autres conventions signés au cours du siècle dernier confirmant selon lui la souveraineté du Cambodge sur la zone de Preah Vihear aujourd’hui contestée par la Thaïlande. — 

Voici le lien de ka-set.info :
 http://ka-set.info/analyses/derniere-analyse/cambodge-analyses-preah-vihear-thailande-frontieres-raoul-marc-jennar-080725.html

http://ka-set.info/cambodge-preah-vihear-temple.html

Preah Vihear - temple - Cambodge  © John Vink / Magnum
Preah Vihear (Cambodge), le 9 mars 2008
© John Vink / Magnum 

- 46 ans de souveraineté cambodgienne sur le temple de Preah Vihear célébrés dimanche

Par Duong  Sokha  
Convertir en PDF Version imprimable Suggrer par mail
11-06-2008
Il y a 46 ans, le 15 juin 1962, la Cour internationale de justice de La Haye décidait que le temple de Preah Vihear relevait de la souveraineté cambodgienne.  

Voici le lien du site Ka-set.info : (faites copier-coller car l’interactivité ne fonctionne pas ou à défaut, cliquer sur le lien ka-set ci-contre à gauche)

http://ka-set.info/actualites/pouvoirs/cambodge-information-preah-vihear-temple-patrimoine-mondial-unesco-thailande-frontiere-litige-080616.html

http://ka-set.info/actualites/k7-media/cambodge-preah-vihear-conflit-frontalier.html

Par John Vink / Magnum

 



La princesse Caroline de Hanovre, présidente de l’AMADE (Association Mondiale des Amis de l’Enfance) visite le Cambodge
25 juillet, 2008, 12:52
Classé dans : Actualités..Brèves..News

impressionniste.jpg©Aline H.Fitte

Un peu de féminité… photo prise par temps de pluie dans une petite rizière à Siemreap pour faire honneur à SAR la princesse Caroline de Hanovre.

Bonjour,

Voici encore de l’actualité récente au Cambodge…Notre pays a eu l’honneur d’accueillir la princesse Caroline de Hanovre, Présidente de l’AMADE (Association Mondiale des Amis de l’Enfance)…la suite est développée par le petitjournal ci-dessous :

Bonne lecture !

Aline Honorine Fitte

 Le petitjournal a écrit le 30 juin 2008:
« L’AMADE conduit une action internationale dans le domaine de la protection des droits de l’enfant. L’association développe un ensemble de programmes humanitaires à travers un réseau d’antennes nationales en Europe, en Afrique, en Amérique du Sud et en Asie, y compris au Cambodge

La princesse Caroline de Hanovre, présidente de l'AMADE (Association Mondiale des Amis de l'Enfance) visite le Cambodge dans Actualités..Brèves..News MloSARLa princesse Caroline de Hanovre en visite au Cambodge, en compagnie de Marie-Laurence Comberti, directrice de AMADE Cambodge (photo AMADE)

L’AMADE (Association Mondiale des Amis de l’Enfance) a été créé en 1963 par la princesse Grace de Monaco. Depuis 1993, c’est la princesse de Hanovre qui s’en occupe.
Dans les pays en voie de développement, les projets de l’AMADE se concentrent sur la lutte contre la pauvreté et la malnutrition, en accordant une importance capitale à l’éducation. Caroline de Hanovre, présidente de l’AMADE, explique :  » en privilégiant l’impact à long-terme, les programmes humanitaires que nous conduisons participent également d’un effort plus global en faveur d’un développement durable et plus d’autosuffisance dans les pays pauvres : l’éducation et la formation constituent en cela des éléments centraux au sein de la plupart de nos projets « .
Au Cambodge, si 88% des enfants sont inscrits à l’école primaire, seulement 30% d’entre eux achèvent le cycle primaire. L’organisation s’attache à offrir aux enfants et aux jeunes en difficulté l’opportunité d’acquérir les bases d’alphabétisation indispensables à leur future vie d’adultes. L’AMADE mène aussi de nombreux programmes de formation professionnelle, afin de développer les compétences qui permettront à ces jeunes de générer leurs propres revenus et d’assurer leur autosuffisance économique et financière.

Une réflexion éthique au plan international
Parallèlement, l’AMADE s’est engagée dans une réflexion d’ordre éthique et légal, enjeux cruciaux de la protection de l’enfance au niveau international. Dans ce but, l’organisation a tissé des liens avec les grands organismes internationaux ou régionaux : depuis le milieu des années 1980, elle est dotée du statut consultatif de l’UNICEF, de l’UNESCO, du Conseil de l’Europe et du Conseil économique et social des Nations Unies. L’AMADE a ainsi pu y faire entendre sa voix et proposé un ensemble de textes pionniers en matière de bioéthique, de lutte contre la pédo-pornographie sur Internet ou d’utilisation des enfants dans les conflits armés.  » Nous demeurons fortement attachés à la promotion des droits inaliénables de l’enfant car il n’existe pas à notre sens d’autre chemin vers la construction d’une société harmonieuse et prospère «  conclut la Princesse de Hanovre, qui est aussi depuis 2003 Ambassadrice de Bonne Volonté de l’UNESCO pour l’éducation des jeunes filles et des femmes.  »

http://www.lepetitjournal.com/content/view/28720/1841/

Aurélie COLLADON. (www.lepetitjournal.com – Cambodge) lundi 30 juin 2008

Ce blog sera réactualisé régulièrement de nouvelles pages…



Charles-Philippe d’Orléans, Duc d’Anjou, a effectué une mission humanitaire au Cambodge
25 juillet, 2008, 12:24
Classé dans : Actualités..Brèves..News

palaisroyal.jpg

L »un des palais se trouvant dans l’enceinte du Palais royal à Phnom Penh

Bonjour,

Pour vous faire partager également mon amour pour mon pays, je vous invite à suivre régulièrement son actualité  à travers des nouvelles que je trouve pour vous sur des sites web traitant des sujets le concernant….ci-après, le site www.lepetitjournal.com relatant l’arrivée du Duc d’Anjou au Cambodge en Mai dernier dans le cadre d’une mission humanitaire.

@ bientôt

Aline Honorine Fitte
Lepetitjournal a écrit :

« Charles-Philippe d’Orléans, Duc d’Anjou, a effectué il y a quelques jours une mission humanitaire au Cambodge. Le prince aura ainsi pu mieux apprécier la réalité d’un Cambodge pour lequel il souhaite « s’engager « . Rencontre avec un prince de son temps.

Le prince et sa fiancée, la duchesse de Cadaval, accompagnés d’une délégation de l’Ordre Militaire et Hospitalier de Saint Lazare, seront restés dix jours au Cambodge. Un séjour qu’ils auront mis à profit pour suivre les médecins de HAMAP Santé dans leurs tournées sanitaires auprès des villages flottants de Prek Toal, rencontrer les démineurs de la CMAC et du HALO Trust, et enfin visiter les structures d’accueil de Pour un Sourire d’Enfant. Autant d’initiatives que le prince soutient, matériellement et financièrement.

4545xn3.jpg

LPJ : Monseigneur, quelles impressions retirez-vous de cette première mission au Cambodge ?

Charles-Philippe d’Orléans : Nous avons découvert un pays merveilleux, très riche en culture. Mais aussi un peuple qui a souffert comme nous pouvons difficilement l’imaginer. La pauvreté est présente partout, cela est marquant. Par ailleurs nous voyons bien que le potentiel de développement du pays existe, la question est maintenant de savoir si le pays va savoir utiliser tout ce potentiel et si la population va pouvoir en profiter.
LPJ : Moment fort de votre visite, quel souvenir garderez-vous de votre audience au Palais Royal ?

Charles-Philippe d’Orléans : Sa Majesté le Roi m’a beaucoup impressionné, tant par sa sagesse que par sa présence. Nous avons essentiellement parlé de notre mission, de ce que nous avons fait et surtout de ce que nous pouvons faire de plus. SM le Roi fait beaucoup pour son peuple et je serai heureux et honoré de pouvoir l’aider dans cette noble cause. Nous avons bien évidemment parlé de la francophonie, sujet qui me tient à coeur et des liens existants entre la France et le Cambodge. Du temps de mes grands parents, la Famille de France a été proche de la Famille royale du Cambodge. Ces deux familles ont vécu la tragédie de la Loi d’exil.
LPJ :Le Cambodge a renoué avec la Monarchie en 1993 après plusieurs décennies de guerre civile. Au 21e siècle, la Monarchie a-t-elle encore un avenir ?
Charles-Philippe d’Orléans La Monarchie a certainement un grand avenir devant elle, dans sa forme parlementaire et démocratique. Au 21e siècle plus que jamais les hommes et femmes de ce monde ont besoin de repères. Famille, patriotisme, service, honneur, toutes ces valeurs perdues au profit de l’individualisme, du matérialisme et de l’instantanéité. Le Monarque est un symbole qui grâce au passé, dans le présent, peut construire l’avenir. Les gens se retrouvent en leur Monarque, qui, quoiqu’il arrive, luttera pour le bien de son peuple et de son pays. C’est un engagement que l’on n’est pas certain de retrouver dans la classe politique dès lors que leur carrière est en jeu.

LPJ :Votre cousin le prince Jean et son association « Gens de France », vous-même avec l’Ordre de Saint Lazare, les Princes de la Maison de France sont-ils de retour sur le devant de la scène ?
Charles-Philippe d’Orléans : La Famille de France n’a jamais quitté la scène. Elle a toujours été présente lorsqu’il fallait se battre pour de nobles causes. Des Princes de France, bien qu’exilés, se sont engagés dans la Légion étrangère lors de la Seconde Guerre mondiale. Ils ont servi la France même quand le gouvernement ne voulait pas d’eux. Un oncle est mort au service de la France en Algérie. Personnellement j’ai servi la France pendant neuf années en tant qu’officier de l’armée de Terre. J’ai défendu les valeurs de mon pays, le pays des Droits de l’Homme, dans les conflits auxquels la France a participé. Oui les Princes de la Maison de France sont présents, et cela n’est pas nouveau.

LPJ :Pour conclure, avez vous un message particulier pour les Français qui résident au Cambodge et pour la communauté cambodgienne de France ?
Charles-Philippe d’Orléans : Pour les Français expatriés au Cambodge, aimez ce pays comme son Roi aime le nôtre. Nous avons la chance d’être français, soyons en fiers et devenons les ambassadeurs exemplaires de notre pays. Vous êtes la France dans un pays qui aime la France. Vous avez de la chance. Pour la communauté cambodgienne en France, je vous admire. Vous avez vécu des souffrances que nul ne souhaiterait vivre. Votre pays est maintenant en plein essor. Certes tout n’est pas parfait mais vous avez entre vos mains votre avenir. Il n’y a pas de plus beau combat que celui mené pour l’avenir de son pays et de son peuple. De France ou d’ailleurs, faites en sorte que le Cambodge resplendisse à nouveau de ses plus belles étoiles.

Propos reccueillis par Soreasmey KE BIN. (www.lepetitjournal.com – Cambodge) mardi 27 mai 2008 « …

Ce blog sera réactualisé régulièrement de nouvelles pages…



Quelques nouvelles de Koh Kong
24 juillet, 2008, 19:55
Classé dans : b. KOH KONG-Orphelinat & Hopital

 

plagekkong.jpg ©Aline H.Fitte

Voici une des belles plages de Koh Kong, vous pouvez y jouer à Robinson CrusoëCool

Bonjour,

 Juste ces quelques mots pour vous donner des nouvelles de Koh Kong….dimanche dernier, nos étudiants de médecine Elodie, Edwina, et les 2 Jérémie ont loué un grand car et ont amené les enfants (petits et moyens) à la plage de Koh Kong, accompagnés de Chan Thal, Lay (la nounou) et notre doctoresse Sopheap, dermatologue.

Ils sont allés aussi à la chute d’eau….vous pouvez voir les photos sur leur blog  http://solidaritecambodge.unblog.fr/tag/sur-place/ 

 et leur vidéo sur youtube ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=OuXgued-qxQ

Puis aujourd’hui, jeudi 24 juillet, nos étudiants fêtent l’anniversaire de Haille (un petit garçon) et également leur départ pour la Thailande car ils vont quitter l’orphelinat dès demain pour Bangkok où ils vont y passer quelques jours et rentreront en France le 29 juillet.

Je leur ai demandé de m’envoyer dès qu’ils auront un petit moment quelques photos de ces escapades et fêtes et bien sûr leur autorisation de les publier ici même…En attendant, je vous fais partager les photos que j’ai prises en avril dernier.

Je voudrais les remercier encore une fois d’avoir effectué un travail remarquable et d’avoir apporté un peu de joie, de gaieté aux enfants.

Merci Elodie Lang,  Edwina Girard, Jérémie Heyden et Jérémie Ehlingeret un grand BRAVO !

@ très bientôt

@lina 

pontkkong.jpg©Aline H.Fitte

Ici commence le pont d’une longueur de 2 kms qui va emmener nos étudiants vers la frontière thaie, encore quelques kilomètres et ils arrivent à destination.

 

Ce blog sera réactualisé régulièrement de nouvelles pages…



Première visite à l’orphelinat de Kien Kleang – rencontre avec les étudiants de la fac de médecine de Nancy
22 juillet, 2008, 18:47
Classé dans : c. KIEN KLEANG - Orphelinat

 

photofamille5etudiant.jpg                                                                                                     ©Aline H.Fitte

Lors de notre premier passage avec Philippe et Sandrine à Kien Kleang, nous avons eu la surprise et la joie de trouver d’autres bénévoles. Ces jeunes sont aussi des étudiants de médecine de la faculté de Nancy mais je crois qu’ils sont originaires de Reims. Ils ont donc apporté des dons sous forme d’achats d’uniformes et fournitures scolaires aux orphelins de K. Kleang.

Alors comme d’habitude, le kodak est sorti pour le souvenir car nous avons participé à la distribution de ces cadeaux aux enfants. Apparemment, mon aide a été appréciée car la jeune fille responsable du listing des noms n’arrive pas à prononcer correctement ceux des enfants….ne riez pas, la phonétique n’est pas toujours évidente à retranscrire.

C’était la fête en ce samedi après-midi

Cordialement

Aline Honorine Fitte

Soutenons notre association l’Elephant Blanc http://elephantblanc.org

kado5tudiants2.jpg                                                              

Les préparatifs viennent de commencer…

petitsdevant.jpg

Ils se mettent tous en rang, très disciplinés, les petits devant, les grands derrière etc…

jaugeregard.jpg

Je jauge du regard pour savoir ce que je dois traduire aux enfants.

fouleok.jpg  kado5tudiants4.jpg

« foule sentimentale, on a soif d’idéal… » merci Alain Souchon…votre chanson me touche beaucoup !

disciplinefillepasgars.jpg

prononciation.jpg

Voyons, voyons, tout le monde est là ?

ladies1rst.jpg

kado5tudiants5.jpg

OK, let’s go…ladies first !!! et on commence par les 2 petites princesses Channy & Channa, ce sont les vraies coqueluches de notre belle après-midi !

kado5tudiantsfillette.jpg                                                                                                                    ©Aline H.Fitte

mignonnegamine.jpg                                                                                                    ©Aline H.Fitte – Srey Peouv VATH

Elles sont mignonnes et en plus, elles pratiquent bien le sampeah iconwai2.gif en signe de remerciement, signe aboli du temps des Khmers rouges.

kado5tudiantschoixtaille.jpg

Ah, il faut gérer aussi les erreurs de taille….

alinechanny.jpg

Mais oui, Channa, je sais, je sais tu es contente et tu veux que je joue avec toi.

kado5tudiantsfillette3.jpg                                                                                                                 ©Aline H.Fitte  – Sopha Mai MENG

 kkleangjumelles.jpg                                                                                                                ©Aline H.Fitte – Channy et Channa, les jumelles muettes

Qu’ils sont beaux ces enfants…encore un brin d’ innocence, le regard satisfait…ah espérons que tous les  samedis ressemblent à celui-ci !

 


123

les papillons jaunes |
Ménage, Repassage, garde d'... |
Fédération Régionale des MJ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nous les retraités (ées) CG...
| 4L TROPHY 2009 - Tech de Co...
| Association des Résidents d...